top of page

L’analyse comportementale, le profilage et les comportements suspects



L'analyse comportementale est une branche de la psychologie qui se concentre sur l'étude du comportement humain. Elle examine les causes, les conséquences et les mécanismes qui sous-tendent nos actions. Cette discipline aide à comprendre pourquoi nous agissons de la manière dont nous le faisons et comment nous pouvons changer nos comportements.


Définition de l'analyse comportementale

L'analyse comportementale est une approche scientifique pour comprendre pourquoi les êtres humains se comportent comme ils le font. Elle examine les interactions entre l'individu et son environnement, et étudie la façon dont ces interactions influencent le comportement.

Les analystes comportementaux cherchent à identifier les facteurs environnementaux et les événements passés qui contribuent à un comportement particulier. Ils peuvent ensuite utiliser ces informations pour éventuellement aider les individus à modifier leur comportement, si nécessaire.


Les principes de l'analyse comportementale

L'analyse comportementale est basée sur plusieurs principes clés. Tout d'abord, elle repose sur l'idée que le comportement est influencé par l'environnement. Cela signifie que nos actions sont souvent une réponse à ce qui se passe autour de nous.

Deuxièmement, l'analyse comportementale se concentre sur les comportements observables. Plutôt que de se concentrer sur les processus internes tels que les pensées et les sentiments, les analystes comportementaux se concentrent sur les actions qui peuvent être vues et mesurées.

Enfin, l'analyse comportementale cherche à comprendre le comportement dans un contexte réel. Elle considère que chaque comportement a une fonction et cherche à comprendre cette fonction dans le contexte de la vie de l'individu.


L'analyse comportementale et le profilage

Le profilage est une branche de l'analyse comportementale. Il est fréquemment utilisé dans les enquêtes criminelles et la psychologie légale pour aider à identifier les caractéristiques probables d'un délinquant. Le profilage peut comprendre l'analyse du comportement, des motifs, des tendances et des traits de personnalité. Il s'agit d'un outil précieux pour comprendre non seulement le comportement d'un individu, mais aussi les motivations sous-jacentes de ce comportement.


Le profilage est devenu une pratique de plus en plus courante, qui suscite à la fois des espoirs et des inquiétudes. Il est utilisé dans divers domaines, tels que la sécurité nationale, la criminologie, la psychologie et le droit.


Cependant, il reste un sujet controversé en raison de son manque de rigueur empirique et de ses implications potentielles sur les droits de l'homme.

Dans son sens le plus large, le profilage est une technique d'enquête qui utilise des informations recueillies à partir d'un certain nombre de sources pour établir une image ou un "profil" d'un individu ou d'un groupe d'individus.


Il existe deux types principaux de profilage : le profilage criminel et le profilage géographique. Le premier utilise des informations sur le comportement, les antécédents ou d'autres caractéristiques d'une personne pour prédire ses actions futures, tandis que le second utilise des informations sur l'emplacement d'une personne pour prédire ses actions.


Qu'est-ce qu'un comportement suspect ?

En termes simples, c'est un comportement qui sort de l'ordinaire ou qui semble anormal. Cela peut inclure une variété d'actions, allant des changements brusques de comportement aux actions qui semblent déplacées ou hors de propos.

Cependant, il est important de noter que ce qui est considéré comme "suspect" peut varier considérablement en fonction du contexte, de la culture et des normes sociales.


Comment identifier les comportements suspects ?

La réponse à cette question peut être complexe. D'une part, il peut être utile d'avoir une bonne compréhension des normes comportementales dans un certain contexte. Par exemple, dans un aéroport, un comportement suspect pourrait inclure des choses comme rester près des zones de sécurité sans raison apparente, ou agir de manière nerveuse ou agressive.


D'autre part, il est également important de ne pas tomber dans le piège du "profilage racial", où les gens sont profilés en fonction de leur race ou de leur origine ethnique, plutôt que de leur comportement.


En revanche, l'identification des comportements suspects peut être grandement facilitée par la formation et l'expérience. Les professionnels de l'application de la loi, par exemple, reçoivent une formation spécifique sur la manière d'identifier les comportements suspects.


Cependant, même pour le citoyen moyen, il peut être utile de connaître les signes de comportement suspect et de savoir quand et comment signaler ces comportements aux autorités appropriées.


Aux États-Unis le FBI (Federal Bureau of Investigation) joue un rôle crucial dans le maintien de l'ordre et la protection de la nation contre les menaces à la sécurité. Avec environ 35 000 employés, le FBI mène des enquêtes pour faire respecter la Constitution et protéger le peuple américain.


Un aspect crucial de cette mission est le profilage criminel, également connu sous le nom de profilage psychologique ou profilage de la personnalité.


Cette tâche est réalisée par l'Unité de recherche et d'instruction sur le comportement qui fait partie du Centre national pour l'analyse des crimes violents (NCAVC).

Les agents qui sont des spécialistes ayant des diplômes avancés en psychologie, criminologie, sociologie et résolution de conflits, s'efforcent d'élaborer des profils d'agresseurs non identifiés.

Ils fournissent par ailleurs des évaluations de menaces, des analyses de crimes, un soutien à l'enquête et des témoignages d'experts.


Le profilage criminel au sein du FBI est une discipline exigeante qui nécessite une expérience préalable en tant qu'agent spécial d'au moins huit à dix ans. Les aspirants doivent passer une série de tests et d'entretiens avant de pouvoir rejoindre le NCAVC.

Il n'y a pas de titre officiel pour un profileur au FBI.

Bien que certains soient appelés "profileurs", ils sont généralement des agents spéciaux qui ont reçu une formation supplémentaire en analyse comportementale.


Le rôle du profileur au FBI est de soutenir les enquêtes locales en fournissant un profil précis de l'auteur présumé, mais la responsabilité de mener l'enquête incombe toujours à l'enquêteur local.


L'utilisation du profilage par le FBI est un outil précieux pour aider les forces de l'ordre à résoudre les crimes les plus complexes et les plus déroutants, contribuant ainsi à la sécurité nationale et à la protection des citoyens américains.


En France, dans le cadre du plan VIGIPIRATE le gouvernement a publié une fiche de « SIGNALEMENT DE SITUATIONS SUSPECTES Recommandations à l'usage du grand public »


Il est à noter que le profilage a ses limites. Il est donc nécessaire de formaliser le profilage, d'établir des critères de performance et d'entreprendre des recherches empiriques pour mesurer son réelle efficacité.


Conclusion

Le profilage est un outil potentiellement puissant pour identifier les comportements suspects et prévenir la criminalité. Cependant, il est crucial de le mettre en œuvre de manière éthique et respectueuse des droits de l'homme, tout en reconnaissant ses limites et en travaillant constamment à améliorer ses méthodes et techniques.



Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page